Nutrition

La santé dans l’assiette – Quelles cuissons ou préparations pour préserver au maximum la valeur nutritive des aliments?

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, je vous propose un nouvel article « Nutrition ». C’est un sujet que j’affectionne particulièrement car pour moi, notre santé passe avant tout par notre assiette. Il est donc primordial de bien choisir ce que nous mettons dedans. La façon de les cuire est tout aussi importante pour bénéficier au mieux de leurs nutriments.

C’est pourquoi j’avais envie de partager avec vous quelques petits conseils de préparation et cuisson des différents types d’aliments.

Quelles cuissons ou préparations pour préserver au maximum la valeur nutritive des aliments?

Les oléagineux

Rincez les une première fois puis faites les tremper toute la nuit.

Cela permet ainsi d’enlever la peau qui n’est pas très digeste (facultatif) mais surtout d’induire une pré germination et ainsi de créer des enzymes digestives qui rendent l’oléagineux plus basifiant et plus digeste.

Les légumineuses

De même que pour les oléagineux, effectuez un trempage avant cuisson. Cela enclenche également la pré germination des légumineuses et diminue également le temps de cuisson en les réhydratant.

Par contre, il est conseillé de ne pas utiliser la même eau pour le trempage et pour la cuisson et rincez les légumineuses avant de les mettre à cuire.

Les temps de trempage et de cuisson sont généralement indiqués sur le paquet. Dans le cas contraire, vous les trouverez facilement sur internet.

Les céréales

La meilleure cuisson pour les céréales est celle par absorption d’eau à feu doux. Cela évite de perdre des nutriments dans l’eau de cuisson. Je trouve également qu’elles sont beaucoup plus moelleuses comme cela. Et puis, on évite également la galère de la passoire!

Tout comme les légumineuses, le temps de cuisson et le volume d’eau à utiliser sont généralement indiqués sur le paquet. Dans le cas contraire, vous les trouverez facilement sur internet.

Les légumes

La meilleure cuisson des légumes est de loin celle à la vapeur car c’est celle qui permet de préserver le plus de vitamines et nutriments. En plus, ce mode de cuisson est très rapide et n’utilise aucunes matières grasses. Bien sûr, il faut faire attention à ne pas « oublier » les légumes car ils peuvent vite être trop cuits.

La première chose que j’ai faîte lorsque j’ai commencé à m’intéresser à l’alimentation « santé » (voir mon article ici) a été d’investir dans un cuit-vapeur (la version en inox à mettre sur vos plaques pas celle électrique qui est souvent en plastique). Vous pouvez en trouver entre 30 et 60 euros selon le type de vos plaques.

Je suis vite devenue addict de ce mode de cuisson. Si bien, que je suis vite passée à la Rolls Royce des cuisseurs-vapeur : le Vitaliseur.

Les œufs

La meilleure façon de consommer les oeufs est « blanc cuit/jaune cru » c’est à dire au plat.

Les protéines contenues dans le blanc ont besoin d’être cuites pour être digestes. Quand au jaune, le consommer cru permet de profiter au maximum des vitamines et des omégas qu’il contient.

Les protéines animales

Consommant très peu de chair animale (je vous explique ici pourquoi), je ne me suis pas vraiment intéressée à la meilleure façon de la cuire voilà pourquoi j’ai choisi de « passer » cette catégorie dans cet article.

Au sujet du micro-ondes

Comme je prépare mes repas pour la semaine à l’avance (voir mon article sur mon meal prep ici), je suis bien obligée d’utiliser le micro ondes pour les réchauffer. Je sais que ce n’est vraiment pas l’idéal car cela détruit pas mal de nutriments mais malheureusement on ne peut pas être parfait.

Pour réchauffer mes plats le moins longtemps possible, je les sors du frigo 1 à 2 heures avant pour les laisser revenir seuls à température ambiante.

Depuis que j’ai lu EAT de Gilles Lartigot, j’ai troqué mes boîtes de conservation en plastique contre des récipients en verre pour transporter et réchauffer mes repas. J’utilise ceux de chez IKEA (lien ici si cela vous intéresse).

Prenez soin de vous ♥

Related Posts

1 Comment

  • Reply
    Bouillon de légumes en cinq minutes - Recette vegan et sans gluten au Vitaliseur - L'ananas blonde
    12 mai 2018 at 8 08 51 05515

    […] 95 degrés, c’est le magazine du Vitaliseur de Marion Kaplan, un ustensile juste incroyable qui cuit tout à la vapeur douce. Ce mode de cuisson est ultra rapide et permet de préserver un maximum de vitamines et nutriments. Il permet également d' »exhauster » les goûts et d’éliminer les pesticides de surface (si vous voulez en savoir plus, je vous parle de la meilleure façon de cuire les aliments ici). […]

  • Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

    %d blogueurs aiment cette page :