Green life Recettes

Mes yaourts de soja à la yaourtière

En voici un article qui m’a beaucoup été demandé : comment je fais mes yaourts de soja à la yaourtière.

Pourquoi j’ai fait l’acquisition d’une yaourtière

L’idée de faire nos propres yaourts m’est venue il y a tout juste un an lorsque j’ai assisté à la conférence de Jeremy Pichon, auteur de plusieurs livres autour de la transition écologique et du zéro déchet en famille.

Le plastique des pots de yaourts se recycle très mal et savoir que chaque pot acheté puis consommé se retrouve incinéré ou enfoui (ou encore pire dans la nature), ça me fout carrément l’angoisse !

J’ai tout d’abord essayé de les faire dans mon Vitaliseur mais je n’ai pas été convaincue du résultat (trop liquide). J’ai vu aussi des recettes pour les faire au four mais en discutant autour de moi c’est la yaourtière qui revenait le plus souvent. Après avoir donc appliqué la méthode BISOU, je me suis décidée à sauter le pas.

C’est en surfant sur Le Bon Coin que je me suis rendue compte qu’il y avait un tas de yaourtières autour de moi qui n’attendaient qu’une seconde vie en échange de quelques euros. C’est donc pour une bouchée de pain que j’ai trouvé la mienne l’été dernier (et dans notre quartier en plus).

Les deux techniques pour faire ses yaourts

Ce qui va faire coaguler le lait (végétal ou animal) et donc obtenir la texture du yaourt ce sont les “bonnes” bactéries où ferments lactiques. On peut les trouver en pharmacie ou en magasin bio (au rayon frais) sous forme de sachets ou de gélules. La deuxième option est d’utiliser simplement un yaourt du commerce qui contient ces ferments. Vous pourrez ensuite prendre un yaourt de votre fournée précédente pour en refaire. Si au bout de plusieurs cycles vos yaourts perdent en fermeté ou “tournent” (gout acide et.ou pellicule rose sur le dessus), n’hésitez pas à reprendre un yaourt du commerce.

Je n’ai jamais testé les ferments en sachet, j’ai toujours trouvé plus simple de faire avec un yaourt du commerce.

La recette des yaourts de soja à la yaourtière

Les ingrédients

  • un litre de lait de soja (je ne le réalise pas moi même par manque de temps mais c’est une piste que je compte explorer)
  • un yaourt de soja soit du commerce soit de la tournée précédente

La préparation (idéalement à faire la veille au soir)

  • Dans un blender, mixez rapidement les deux ingrédients.
  • Attendez une petite demie heure que la mousse redescende un peu.
  • Coulez les yaourts dans les pots en verre.
  • S’il reste de la mousse, remettez un petit coup à tourner. Normalement, elle redeviendra liquide.
  • Mettre en route la yaourtière et la laisser tourner toute la nuit (environ 8 heures).
  • Le lendemain matin, mettez les couvercles et placez vos yaourts au frais. Ils se conservent pendant 5 à 6 jours.

J’adore la texture ferme des yaourts de soja. On trouve aussi des yaourts d’amande, de riz ou de coco dans le commerce mais je n’ai jamais essayé de les faire moi même car il parait que la texture est trop liquide sauf si on ajoute de l’agar agar. Si je change d’avis et que le test est concluant, vous serez les premiers informés évidemment.

Prenez soin de vous.

Related Posts

2 Comments

  • Reply
    Faux-mage de soja - L'ananas blonde
    26 juin 2020 at 21 09 57 06576

    […] presqu’un an, je fais mes propres yaourts de soja à la yaourtière. Comme c’est du fait maison, ils ne se conservent pas aussi longtemps que […]

  • Reply
    Plateau apéritif vegan - L'ananas blonde
    13 juin 2020 at 14 02 43 06436

    […] propre sur un bol. Déposez au centre 3 à 4 yaourts de soja nature (je fais les miens à la yaourtière). Fermez le torchon avec un élastique et suspendez le. Je l’accroche au robinet de mon […]

  • Leave a Reply