Vie de Parent

Ma valise pour la maternité

J’ai préparé ma valise de maternité la veille de mon accouchement. C’est une tâche que j’ai longtemps procrastiné car j’étais un peu perdue devant les listes à rallonge de ma sage femme et de la clinique. Avec le recul, voici ce dont j’ai eu réellement besoin d’emmener avec moi.

La petite histoire de ma valise pour la maternité

Début février, je me rends à la consultation de suivi du neuvième mois avec ma gynécologue. Le terme était prévu trois semaines plus tard. Lorsqu’elle me demande si mes affaires sont prêtes, je lui répond que non mais que j’ai le temps. J’étais persuadée d’aller jusqu’au terme voir au delà (la blague). Je me suis faîte gentiment remonter les bretelles. C’est ainsi que je m’y suis mise le lendemain et Raphaël a décidé de venir au monde le jour suivant (je vous raconte mon accouchement physiologique ici) !

Ce que contenait ma valise

Des tenues confortables et pas trop chaudes

Plusieurs amies qui avaient accouché avant moi m’avaient prévenu que les chambres étaient surchauffées. J’ai accouché début mars et voici ce que j’avais pris avec moi :

  • Une paire de chaussons (ou tongs)
  • Trois leggings de grossesse
  • Quatre T-shirts très amples 
  • Deux brassières d’allaitement (voir mes indispensables pour l’allaitement ici)
  • Mes bas de contention
  • Une veste en sweat ou un gilet
  • Une chemise de nuit d’allaitement

Pour l’hygiène intime

Quelque chose dont il est important de parler après l’accouchement est la perte très importante de sang. Les lochies sont des saignements plus ou moins abondants provenant de la plaie placentaire. J’ai accouché par voie basse et j’ai saigné pendant un mois. C’était très impressionnant la première semaine et j’étais contente d’avoir prévu le stock de culottes filets (on en trouve en pharmacie) et de maxi serviettes hygiéniques. J’ai choisi les Natracare qui sont très clean et très douces. 

Si vous avez des points, il sera recommandé de vous rincer à l’eau claire et de changer votre protection après chaque passage aux toilettes. Je vous conseille donc de prendre avec vous une petite serviette de couleur (il risque d’y avoir du sang) dédiée pour vous essuyer. Pour ma part, j’ai soigné mes points avec de la teinture mère de Calendula diluée dans de l’eau. Même si c’est une astuce naturelle, il est toutefois important de valider cela d’abord avec votre sage femme.

Je ne peux que vous recommander également d’emporter votre propre rouleau de papier toilette car celui des hôpitaux peut parfois être très rêche et votre intimité aura besoin de la plus grande douceur à ce moment là.

Trousse de toilette minimaliste et allaitement friendly

  • Huile anti vergetures (La Surdouée de Omum est de loin la plus efficace pour moi. Je l’ai utilisée de mon 4e mois à la fin du 3e mois de bébé et zéro vergetures !)
  • Savon saponifié à froid sans huile essentielle (oOlution, Comme Avant, APO…)
  • Crème visage, soin contour des yeux et eau florale (j’utilise ceux de chez oOlution)
  • Brosse à dents et dentifrice
  • Brosse à cheveux
  • Shampoing solide ou liquide (pensez à votre sèche cheveux)
  • Déodorant sans huile essentielle (voir ma sélection grossesse et allaitement friendly)

Penser à l’hydratation

Pour récupérer après l’accouchement, il est important de bien s’hydrater et de boire chaud. J’avais prévu une bouilloire avec ma tasse et des infusions et je le recommande vraiment à toutes mes amies !

Si vous ne l’avez pas glissée dans votre sac pour la salle d’accouchement (j’en parle un peu plus bas), une gourde peut être aussi très utile.

Reprendre des forces

Bien boire c’est important mais prévoir à manger aussi. Mes amies m’avaient prévenu “Prends des snacks car tu auras la dalle après l’accouchement”.

Tous les livres, que j’avais lu avant d’accoucher, disaient de privilégier des aliments énergétiques pour favoriser la récupération : amandes, dattes (qui sont aussi galactogènes), chocolat noir, fruits frais, energy balls…

Vous pouvez les préparer maison (voir ma recette de dattes fourrées et d’energy balls amande-cacao) ou les acheter déjà prêts. Pour la deuxième option, je vous conseille l’e-shop bio et vegan de Louarnes. Les barres Nucao et Cook n’run ainsi que les boules Funky veggie m’ont d’ailleurs accompagné à la maternité. Si vous voulez les découvrir, vous avez 5% de réduction avec le code pauline.

La valise de maternité pour bébé

  • Un bonnet en laine ou en coton selon la saison
  • Quatre bodies manches longues (pour la taille c’est souvent selon l’échographie mais dans le doute on avait prévu du 1 mois car mieux vaut un peu grand que trop petit)
  • Quatre pyjamas (idem pour la taille)
  • Un ou deux gilets
  • Une paire de petits chaussons
  • Un sachet de cotons jetables bio (on a gardé les lavables pour la maison)
  • Un paquet de couches (je vous conseille celles de chez Bébé au naturel qui sont clean et en plus vous pouvez commander tout le reste sur leur site)
  • Savon saponifié à froid (qui peut être le même que le votre)
  • Du liniment bio (ici on aime bien Alphanova ou Neobulle mais c’est facultatif car l’eau et le savon suffisent)
  • Une crème pour le change
  • Sa cape de bain
  • Son thermomètre de bain
  • Sa gigoteuse

Le sac pour la salle d’accouchement

  • La tenue de naissance de bébé (bonnet, body manches longues, pyjama, gilet en laine et éventuellement gigoteuse)
  • Un t-shirt de rechange pour l’autre parent et déodorant
  • Vos gourdes
  • Un grand brumisateur et un stick à lèvres
  • Homéopathie et mélange d’huiles (je vous en parle dans le récit de mon accouchement physiologique)
  • Papiers/dossier de la maternité

Pas de panique ! Voici un petit récapitulatif ici :

Au final, nous étions plus sur deux valises et un sac à dos mais cela nous a permis de passer quatre jours confortables à la maternité. J’espère que cet article vous aidera à y voir plus clair et en attendant le jour J, prenez soin de vous.

Retrouvez facilement cet article en l’épinglant sur Pinterest :

Je vous souhaite une belle rencontre !

Related Posts

No Comments

Leave a Reply