Beauté

Ma routine naturelle pour pellicules sèches

Il existe deux types de pellicules : les pellicules “sèches” qui sont fines et se forment sur un cuir chevelu sec et les pellicules dîtes “grasses”, plus épaisses et qui apparaissent sur un cuir chevelu à tendance grasse.

Ici, je vous parlerais uniquement des pellicules sèches car c’est contre ce problème que je lutte depuis plus d’un an. J’ai testé plusieurs produits et astuces naturelles jusqu’à trouver une routine qui me corresponde enfin.

Je déploie ces astuces en parallèle avec celles contre le psoriasis en fonction des périodes et de l’état de mon crâne.

Appliquer un masque ou un soin apaisant avant shampoing

Fréquence : une fois par semaine (en général le week end)

En version DIY, je fais un masque yaourt/compote. C’est un masque que j’avais vu passer plusieurs fois sur les réseaux sociaux. Il suffit de mélanger une compote sans sucres ajoutés et sans morceaux avec un yaourt nature d’origine animal ou végétal. Personnellement, je le fais avec de la compote de pommes et un yaourt de soja maison.

Je mélange ces deux ingrédients dans un bol et j’applique sur cheveux secs et démêlés. J’enroule mes cheveux dans une serviette et je laisse poser une bonne demie heure.

Après cela, je les lave et je termine par un soin après shampoing.

En plus d’apaiser les démangeaisons, je trouve que ce masque nourrit mes cheveux et leur apporte de la brillance.

Si vous avez du mal à sauter le pas avec les ingrédients de votre cuisine, la lotion Poil à dégratter de la marque varoise Indemne fait des merveilles ! La veille de mon shampoing, je masse mon cuir chevelu avec. Je dors les cheveux attachés et le lendemain je fais un shampoing doux.

Faire un gommage du cuir chevelu

Fréquence : une à deux fois par semaine (pas le même jour que le masque avant shampoing)

J’ai découvert ce gommage capillaire MI-RA-CU-LEUX sur le site de Mademoiselle Bio. Il est à base de sels marins et contient des huiles essentielles de Tea Tree et de Menthe Poivrée.

Il s’applique avant le shampoing sur cheveux mouillés. On effectue des mouvements circulaires puis on rince avant de faire un shampoing. Je vous conseille également de faire un soin car il a tendance à assécher un peu les cheveux.

C’est prodigieux car on voit la différence dès la première utilisation!

Laver ses cheveux fréquemment avec un shampoing très doux

Fréquence : quotidienne ou une fois tous les deux jours

La principale cause des pellicules viendrait d’une levure de type “Malasseziae”. C’est un micro organisme qui vit naturellement sur le cuir chevelu. En cas de dérèglement de la flore cutanée (ou microbiome), il se créé un déséquilibre et cette levure en profiterait alors pour se développer en trop grande quantité.

Pour limiter les pellicules sèches, il est donc important d’assainir son cuir chevelu en le lavant régulièrement. Mais comme celui ci est déjà sec, il est nécessaire d’utiliser des produits les plus doux possible.

J’ai effectivement constaté de grands bénéfices lorsque j’espace moins mes shampoings en période de pellicules. Je lave donc mes cheveux un jour sur deux et j’utilise principalement un shampoing liquide très doux. En effet, dans ces périodes là, l’utilisation du shampoing solide à tendance à m’irriter encore plus.

Quatre shampoings liquides doux que j’aime beaucoup :

Chouchouter ses longueurs avec un soin après shampoing

Fréquence : Après chaque lavage

Les lavages étant fréquents dans ces périodes, j’applique systématiquement un soin après shampoing sur mes longueurs.

J’utilise le Masque nutrition intense de chez Mademoiselle Bio qui est d’un très bon rapport qualité prix que j’alterne avec mon démêlant maison à l’avoine.

J’espère que mes petites astuces vous aideront à venir à bout des pellicules. Si par contre, vous rencontrez de grosses plaques rouges qui desquament, je vous invite à vous renseigner car c’est peut être du psoriasis (voir mon article sur le sujet).

Prenez bien soin de vous.

Related Posts

No Comments

Leave a Reply