Voyage

Le Brésil en sac à dos #5 Rio de Janeiro, Iguazu, Manaus, Paraty… Notre parcours en deux semaines et quelques conseils pratiques d’une apprentie baroudeuse

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien

Voici donc le dernier article qui conclu la série sur le Brésil.

J’ai essayé de vous résumer notre parcours, de vous donner quelques conseils qui nous ont été utiles et de vous raconter comment j’ai vécu cette première expérience de voyage en sac à dos.

Le Brésil en sac à dos #5 Rio de Janeiro, Iguazu, Manaus, Paraty… Notre parcours en deux semaines et quelques conseils pratiques d’une apprentie baroudeuse

Notre parcours

  • Jours 1 et 2 : Rio de Janeiro
  • Jour 3 : Départ pour Manaus
  • Jours 4, 5 et 6 : Trek en Amazonie
  • Jour 7 : Retour à Rio et départ pour Iguazu
  • Jour 8 et 9 : Les chutes d’Iguazu
  • Jour 10 : Retour à Rio et départ pour Paraty
  • Jour 11 : Paraty
  • Jour 12 : Retour à Rio et shopping
  • Jour 13 : Rio de Janeiro
  • Jour 14 : Retour en France

Conseils pratiques

Santé, moustique, vaccin

Il y a une certaine batterie de vaccins à faire pour le Brésil (fièvre typhoïde, hépatite A, fièvre jaune…). Vous pouvez tous les faire faire par votre médecin sauf celui contre la fièvre jaune qui est payant et se fait dans un centre communal de vaccination (prendre rendez vous tôt car il y a pas mal d’attente et le vaccin doit être fait plusieurs semaines à l’avance pour être efficace).

Pour les moustiques, choisissez des protections pour les moustiques tropicaux (5 sur 5 ou Insect Ecran). Pour les vêtements ou la peau, votre protection doit impérativement contenir de l’Icaridine. Et si vous vous aventurez en Amazonie, il est recommandé de prendre un anti paludéen.

Côté médicaments, inutile de vous surcharger. Le Brésil est un pays très propre et il n’y a pas de grands risques d’intoxications alimentaires.

Hygiène, eau potable

Comme je vous l’ai dit précédemment, le Brésil est un pays moderne et très propre. Personnellement, j’ai bu l’eau courante partout sans être malade.

Argent

La monnaie courante est le Real (1 euro équivaut à 3.30 Reais environ). Nous sommes partis avec une centaine d’euros chacuns que nous avons changé à l’aéroport pour les premiers jours puis le reste du temps nous avons directement retiré sur place. Nous nous étions renseignés auprès de nos banques respectives et c’était le plus avantageux.

Danger

Honnêtement, nous ne nous sommes pas senti une seule fois en danger durant notre séjour. Bien sûr, nous avons adopté les précautions de base : ne jamais garder son passeport ni sa carte bancaire sur soi, ne pas se trimballer de grosses sommes, ne pas porter de marques visibles, gros bijoux, grosses lunettes… nous ne sortions nos téléphones et la Go Pro que dans des lieux touristiques. Le Brésil ça ne craint pas mais il ne faut pas non plus tenter le diable (un Brésilien gagne en moyenne 200 euros par mois donc un téléphone à 800 euros…).

Nous ne sommes pas non plus sorti après 22 heures et nous sommes restés dans les quartiers fréquentés.

Si par aventure vous souhaitez aller dans une favela pacifiée, il vous faudra dans tous les cas être accompagné par un guide (un habitant de la favela en général).

Si c’était à refaire : ce qu’on garderait et ce qu’on améliorerait

J’ai adoré notre parcours qui nous a permis de voir une bonne partie du pays en deux semaines. Cependant, si c’était à refaire, nous optimiserions les vols internes pour gagner un ou deux jours pour par exemple passer par Baya ou Ilha Grande.

La période également n’était pas la meilleure. L’avantage, c’est que l’on a eu moins chaud et qu’en Amazonie nous sommes tombés pendant la période sèche. Par contre, le soleil se couchait tôt (18 heures) et nous avons eu un peu de pluie sur la fin du séjour.

La meilleure période reste janvier (surtout si vous souhaitez assister à l’incontournable Carnaval de Rio).

Comment je l’ai vécu

J’ai adoré cette expérience en sac à dos! J’ai eu un peu du mal au début avec le poids du sac à dos. J’arrivais à marcher avec un quart d’heure maximum. Puis je me suis habituée et c’était plus facile. Note à moi même pour le prochain voyage : partir avec le moins d’affaires possible! Je pensais avoir pris le minimum et au final, je n’ai utilisé que la moitié de mes affaires.

Il faut également privilégier les t-shirts en coton pour ne pas s’esquinter les épaules et de bonnes baskets.

La vie en dortoir s’est très bien passée. J’avais quand même prévue les boules Quies qui m’ont sauvé la vie les nuits où il y avait un ronfleur dans la chambre!

J’ai adoré l’ambiance dans les back pack qui m’a beaucoup rappelé la cité U où tu parles avec tout le monde et partages un plat de pâtes (et des bières) avec ton voisin.

Par contre, le manque d’intimité avec Pierre m’a un peu pesé sur la fin vu que nous dormions dans des dortoirs. Pour notre prochain voyage, nous alternerons surement avec des Air BnB dans les grandes villes.

Retrouvez le détail de nos différentes étapes :

Rio de Janeiro en 3 jours

Trek de 3 jours en Amazonie

Les chutes d’Iguazu côté Argentine et Brésil

Paraty, un bijou au Sud de Rio de Janeiro

« Faça da sua vida um sonho e seu sonho seja realidade »

Related Posts

1 Comment

  • Reply
    Valérie
    10 novembre 2017 at 14 02 18 111811

    Merci pour ce carnet de voyage! Au niveau logement, il y a également les « pousadas » qui sont des chambres d’hôtes, avec petit-déjeuners, elles sont généralement propres et bien tenues. J’en ai testé plusieurs à Salvador et Ilha Grande. C’est, pour moi, le meilleur rapport qualité-prix. Je conseille absolument de passer par Salvador! Et aussi par Ilha Grande, même si, comme toi à Paraty, j’y suis allée sous la pluie, ce n’était pas l’idéal!
    Si je devais y retourner une quatrième fois (je pratique la capoeira, ça crée des liens, j’ai l’occasion de loger chez l’habitant), je resterais plus longtemps à Rio (je n’y suis restée que deux jours à chaque fois), je retournerais à Ilha Grande, j’irais à Paraty et aussi du côté Nord-Est, sur l’île Fernando de Noronha.
    À bientôt! 😉

  • Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

    %d blogueurs aiment cette page :