Green life

3 astuces pour choisir ses copeaux de savon de Marseille

Faire sa lessive maison est de plus en plus à la mode. Je fais moi même la mienne depuis plus de deux ans (voir ma recette de lessive maison). J’ai eu du mal à trouver la bonne car voyez vous, au début je me suis faîte avoir en achetant des copeaux de savon “de Marseille” qui étaient en réalité à l’huile de palme. En plus d’être une catastrophe écologique, l’huile de palme fait durcir votre lessive. Voici donc 3 astuces pour ne pas se tromper et bien choisir ses copeaux de savon de Marseille.

Quels sont les critères d’un vrai savon de Marseille

Contrairement à son nom, le savon de Marseille fut dans un premier temps fabriqué à Toulon. Si vous vous promenez dans la vieille ville, vous y trouverez la place des Savonnières. Malheureusement, l’édit de Colbert de 1688 qui encadre la composition du savon de Marseille a protégé les savonneries marseillaises au détriment des Toulonnaises.

Le savon de Marseille doit contenir 72% d’huiles exclusivement végétales ainsi que de l’eau, du sel marin et de la soude. A l’époque, l’huile la plus locale était celle d’olive. Il est cuit au chaudron, ce qui lui donne sa couleur verte (mais nous verrons juste après qu’il ne faut pas se fier à cet unique critère). Avec les premières colonies, des huiles comme celles de palme ou de coco sont apparus dans les recettes donnant alors des savons de couleur blanc/crème portant l’appellation “de Marseille”.

Voilà pourquoi on peut facilement se tromper et acheter du savon de Marseille à l’huile de palme ou de coco. Pour votre lessive maison, préférez un savon de Marseille composé à 72% d’huile d’olive.

Pour ma part, j’utilise “Le Petit Toulonnais” fabriqué artisanalement à la Seyne sur Mer. C’est le seul que j’ai trouvé composé uniquement d’huile d’olive.

Comment ne pas se faire avoir et choisir le vrai savon de Marseille

Ne pas se fier à la couleur

Traditionnellement le savon de Marseille est vert car contenant de l’huile d’olive cuit au chaudron. Mais les savons à l’huile d’olive saponifiés à froid sont de couleur crème.

De plus, des petits malins comme une célèbre marque disponible en grande surface colorent leurs savons (à l’huile de palme) en vert.

Regarder la composition au dos du sachet avant d’acheter

  • Olea europaea fruit oil ou Sodium olivate : huile d’olive
  • Cocos nucifera oil ou Sodium cocoate : huile de coco
  • Laurus nobilis fruit oil ou Sodium laurate : huile de baies de Laurier (utilisée dans le savon d’Alep)
  • Sodium palmate ou Sodium palm kernelate : huile de palme ou de noyaux de palme

Si vous avez du mal à comprendre la composition, vous pouvez vous aidez avec l’application indépendante de décryptage des cosmétiques Mireille app.

Faire ses propres copeaux

Acheter un bon vieux pain de savon de Marseille (toujours en s’assurant de sa composition avant) et le râper soi même.

L’entretien de sa machine à laver lorsque l’on utilise une lessive au savon de Marseille

La glycérine végétale est un composé issu de la saponification et donc naturellement présent dans le savon. C’est un excellent adoucissant naturel mais à la longue, elle peut encrasser les joints de votre machine à laver.

Il est donc recommandé d’effectuer une fois par mois un décrassage de votre machine à laver en la faisant tourner à vide à 60 degrés minimum (certains fabricants d’électroménager préconisent même 90 degrés) avec des cristaux de soude ou de l’acide citrique. Certes, c’est une pratique energivore mais qui garantie la durée de vie de votre machine à laver.

Deux articles qui pourrait vous intéresser : Ma recette de lessive maison et 4 produits ménagers naturels pour entretenir sa maison.

Prenez soin de vous

Related Posts

No Comments

Leave a Reply