Voyage

Lisbonne – Mon petit city guide pour un week-end de trois jours dans la capitale portugaise

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

Vendredi dernier, cela faisait trois ans que mon chemin a croisé celui de Pierre.

A chaque « anniversaire », nous avons instauré un petit rituel, celui de partir quelques jours en amoureux.

Cette année, nous l’avons légèrement anticipé pour ne pas tomber pendant les vacances scolaires et nous sommes partis le week-end dernier à Lisbonne.

Nous avons passé trois jours intenses à en prendre plein les yeux et les papilles dans la capital portugaise.

Voici donc le récit de notre petit voyage dans cette magnifique ville.

Lisbonne – Mon petit city guide pour un week-end de trois jours dans la capitale portugaise

Jeudi – Vol et première nuit

Nous sommes partis de Marseille avec Ryanair vers 17h30. Il faut compter deux heures de vol environ. Une fois arrivés, nous avons pris un Uber (15/20 minutes de trajet pour 8 euros) pour rejoindre notre appartement réservé via Air BnB.

Je l’avais volontairement choisi un peu excentré pour être au calme. Nous avons eu l’agréable surprise de découvrir un appartement immense! Il faisait au moins 80 m2 avec une cuisine équipée, deux chambres, une grande terrasse. La déco était un peu ancienne mais honnêtement ce n’est pas du tout un critère sélectif. Il était très propre et très calme, c’était l’essentiel. Le seul minuscule bémol sont les 4 étages à faire à pied histoire de bien se finir après une journée de marche.

Je vous aurais bien mis le lien de l’annonce mais hélas, celle ci n’est plus active. Notre hôtesse a été vraiment accueillante et très réactive surtout le vendredi soir où j’ai réussi à perdre les clés #pierrerichard Elle nous a fait parvenir un double dans le quart d’heure suivant.

Après avoir posé nos valises, nous étions affamés mais nous ne savions pas où dîner dans le quartier. Sur les conseils du gérant de la petite superette du coin de la rue, nous nous sommes dirigés vers une petite place à 5 minutes à pied de notre appartement. Il y a effectivement plusieurs restaurants locaux sur cette place.

Nous avons mangé typiquement portugais au Churrasco da Graça. C’était bon (et baigné d’huile comme dans mes souvenirs) mais le service était hyper long (45 minutes pour avoir nos plats) donc je ne vous le recommande pas spécialement.

Vendredi – Baixa, Chiado, Almada

Premier réveil à Lisbonne avec un beau soleil pour notre plus grand plaisir. Nous avions acheté le guide Michelin avant de partir et nous nous sommes beaucoup inspirés de leurs suggestions « Lisbonne en 3,4 jours ».

Le matin, nous sommes partis vers neuf heures de l’appartement et avons rejoins à pied la place Pedro IV dans le quartier du Rossio.

Nous nous sommes arrêtés prendre le petit déjeuner au Café Nicola sur la place. C’est purement un truc à touristes assez cher pour le Portugal mais la terrasse est agréable tôt le matin et ils servent une sorte de paninis salés (fromage ou jambon) pour le petit déjeuner qui calent bien. Comptez 20 euros pour deux boissons chaudes et deux « paninis ».

Après le petit déjeuner, nous avons rejoint le quartier de la Baixa à pied. Nous sommes passés par la fameuse Rua Augusta pour rejoindre la praça do Comércio.

Nous avons continué à pied le long des Docks jusqu’à Cais do Sodré pour prendre le ferry menant à Calcilhas (3 euros par personne aller-retour). En vrai, nous étions tellement contents que nous sommes allés (bien) trop loin et nous avons du faire demi-tour pour rejoindre la gare maritime de Cais do Sodré.

Arrivés à Calcilhas, nous avons longé le bord de l’eau pour rejoindre le Ponto Final (le restaurant les pieds dans l’eau où vont toutes les blogueuses) car nous voulions y déjeuner. Effectivement la vue est canon!

Nous sommes arrivés une demi heure avant l’ouverture et nous avons constaté que toutes les tables étaient réservées. Nous avons quand même demandé au bar s’il y avait une possibilité de manger et ils nous ont répondu gentiment de revenir à midi et demi (heure d’ouverture) et qu’il n’y aurait aucun problème. Nous avons donc profité de ce temps pour prendre l’ascenseur un peu plus loin et se promener dans le joli village de Almada.

De retour à l’heure convenue, nous avons effectivement eu tout de suite une table (hyper bien placée en plus). En fait, j’ai eu plutôt l’impression que personne n’avait réservé car ils enlèvent les écriteaux « reservado » au fur et à mesure qu’ils placent les gens. Cependant, dans le doute, je vous conseille d’arriver à l’ouverture comme nous car il y avait la queue juste après.

Concernant l’endroit en lui même, c’est vraiment très joli mais les plats ne sont pas à la hauteur du cadre (et du prix). Ce n’était pas mauvais mais nous avons bien mieux mangé dans les adresses suivantes. Comptez aux alentours de 35 euros pour deux plats et deux boissons.

Deux petits conseils au passage en matière de restauration au Portugal :
Il y a souvent des choses à grignoter sur la table (olives, fromages, pain…). Sachez qu’elles sont payantes. Ce n’est pas bien cher mais si vous ne souhaitez pas alourdir la facture, n’y touchez pas. Cela vous permettra aussi de garder de l’appétit car les plats sont costauds après.
Le deuxième conseil d’ailleurs est de demander une « meia dose » qui correspond à une demi-portion (largement suffisante pour nous les Français). Cela coûte moins cher et surtout évite le gaspillage alimentaire (il me semble cependant avoir vu que le Ponto Final faisait des doggy Bag).

De retour à Lisbonne, nous nous sommes dirigés vers l’Elevador de Santa Justa.

Sur le chemin, nous sommes tombés sur la Loja das Conservas, une jolie boutique créée grâce à l’initiative des producteurs de conserves poissons du Portugal (Associação Nacional dos Industriais de Conservas de Peixe). Elle compte plus de 300 conserves de poisson venant des quatre coins du Portugal et de ses îles (si j’ai bien compris les explications du monsieur). Ces jolies boites sont accompagnées d’un panneau explicatif sur leur lieu de production.

Arrivés à l’Elevador de Santa Justa nous avons dit « merci mais non merci » devant la queue et nous avons arpenter le quartier du Chiado à pied jusqu’à l’église São Roque puis la place São Pedro de Alcântara. J’ai été obligée de m’arrêter prendre une pastel de nata en chemin pour me donner des forces #lexcuse. Cette petite place est très agréable et la vue est superbe malgré les barrières de protection. Nous nous sommes arrêtés boire un verre au petit kiosque au bout (excellente limonade et thé glacé maison).

Nous avons ensuite regagné le quartier du Chiado puis pris le métro devant le café A Braziliera (un des plus vieux de la ville avec la statue en bronze de Fernando Pessoa, un écrivain portugais, juste devant) pour rentrer. Après un rapide passage à l’appartement pour prendre une douche et se poser un peu, nous sommes repartis passer la soirée en centre ville.

Nous avons siroter un cocktail tout en admirant le soleil se coucher au Park Bar, un roof top en haut d’un parking. C’est un endroit vraiment sympa mais archi blindé et aussi cher qu’en France.

Nous avons donc poursuivi notre soirée au Pensão Amor, un endroit que l’on m’avait recommandé pour ses cocktails et j’avais vu sur Internet qu’il proposait aussi des planches de tapas. Malheureusement, ce soir là ce n’était pas le cas. Nous avons donc profiter des fauteuils confortables et de la déco rococo le temps d’un verre puis nous sommes partis en quête d’un restaurant.

Nous avons tenté d’aller chez Estrela da Bica, une adresse que Quinoa et Basmati m’avait recommandé mais il était plus de 21 heures et forcément c’était complet. C’est ainsi que nous sommes tombé par hasard sur Vicente (pas Lizarazu). Un joli restaurant aux allures de cave à vins qui proposait surtout de la viande et des burgers (vu que l’on avait envie de ça en plus, cela tombait à pic). Le service était vraiment top et c’était très bon. Comptez une trentaine d’euros pour deux burgers, deux boissons et un dessert.

Samedi – Castelo de São Jorge, Alfama, Sé Patriarcal et Belém

Le samedi nous nous sommes réveillés, reposés mais surtout reconnaissants envers notre hôtesse après la mésaventure dans la nuit de la veille (on l’appellera l’anecdote de la perte des clés).

Nous nous sommes vite préparés pour repartir arpenter les jolies rues lisboètes dès neuf heures. Nous avons rejoint le Castelo de São Jorge dans l’Alfama à pied depuis notre appartement. Après un café et une pastel de nata devant le château, nous sommes allés le visiter (10 euros l’entrée il me semble). La vue là bas est juste dingue. En plus nous y étions vraiment à la bonne heure car il n’y avait pas beaucoup de monde (l’avantage d’être des lève-tôt).

Nous avons ensuite poursuivi à pied jusqu’à la Sé Patriarcal. Nous pouvions aussi prendre le mythique tramway 28 comme suggéré dans le guide mais il y avait beaucoup trop de monde.

Le midi, nous nous sommes arrêtés déjeuner au Noobai, un restaurant qui fait également bar avec une jolie vue. Ils ont un super choix de salades, starters et plats (dont pas mal végétariens). C’était très bon et ils sont hyper sympas. Les salades sont très abordables, les plats plus chers par contre. Comptez une trentaine d’euros pour une entrée, deux plats et deux boissons.

Nous avions décidé de nous rendre à Belém l’après midi. Nous avons donc pris le tramway 15E depuis la praça da Figueira.

Nous avons visité le Mosteiro dos Jerónimos puis poussé jusqu’à la Torre de Belém. Le monastère est vraiment à voir, c’est une véritable prouesse d’architecture. Nous n’avons, par contre, pas pu visiter la tour car nous sommes arrivés après 16 heures mais rien que de l’extérieur, elle est fascinante.

Depuis la tour, nous avons commandé un Uber #feignants qui nous a conduit jusqu’au LX Factory vers les Docks. Nous avons adoré cet endroit. C’est un mélange de boutiques de créateurs et de bars cool. Il y a même un roof top mais la vue est bien moins sympa que celle du Park Bar. Nous avons donc préféré flâner un peu avant de prendre un verre dans un des bars.

Un rapide passage à l’appartement pour se poser et se doucher avant de ressortir direction le centre ville. Cette fois, j’étais décidée d’avoir une table chez Estrela da Bica. Comme nous étions samedi et que je n’avais pas réussi à booker de table via Facebook, nous nous sommes pointés à l’ouverture et ils ont réussi à nous trouver une table.

L’endroit est charmant et les serveuses vraiment adorables et de bons conseils. Il y a des suggestions du jour, des plats chauds ou des petites assiettes à partager style tapas. Nous avons choisi cette option là avec une bonne bouteille de vin blanc. Tout était très bon et les quantités parfaites (mention spéciale pour les sardines et les falafels). Nous en avons eu pour une quarantaine d’euros avec quatre assiettes à partager, une bouteille de vin, une bouteille d’eau gazeuse et deux desserts.

Avec l’ouragan Leslie, il s’était mis à pleuvoir très fort avec beaucoup de vent. Nous sommes donc rentrés à l’appartement après le restaurant (et un vol plané mythique de moi même se concluant par une sublime retombée qui m’ont fait perdre le coccyx et un coude au passage #pierrerichard).

Dimanche – Brunch, promenade vers les Docks et Vol retour

Dernier réveil au Portugal avec un soleil radieux après la tempête de la veille.

Nous sommes allés bruncher au Heim Café près des Docks. C’est un café healthy comme je les aime avec des jus, des latte, des salades, des breakfasts bowls, des avocado toasts mais aussi des pancakes, gaufres… (possibilité de sans gluten et d’option végétale pour les latte). La déco est sobre et naturelle. C’était vraiment très très bon et le tout pour 30 euros à deux! Je vous conseille d’y aller tôt aussi si vous voulez une table (nous y sommes allés à neuf heures pour l’ouverture).

L’estomac plein et les papilles ravies, nous avons regagné tranquillement l’appartement à pied pour récupérer nos valises. C’était une belle balade d’une heure le long des docks, Baixa, la place du Commerce puis les ruelles grimpantes de l’Alfama.

Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés jeter un œil au Time out Market. C’est une immense salle façon cantine avec un tas de stands qui préparent toutes sortes de spécialités culinaires autour. Nous n’avons pas pu tester mais on me l’avait fortement recommandé.

Et voilà, c’est déjà fini! C’était court mais nous avons pu faire tout ce que nous voulions donc aucuns regrets. Nous étions également ravis de la période (début octobre) car nous avons eu du beau temps et des températures très douces.

Budget total du week-end : 600 euros par personne tout compris (vol, parking de l’aéroport, logement, restos, visites, transports, etc…). Honnêtement, on s’est fait plaisir sans regarder à la dépense mais vous pouvez partir pour moins cher en mangeant dans des petites gargotes locales et en faisant votre propre tambouille le soir dans votre logement.

Je vous souhaite vraiment de découvrir cette ville. Malgré le nombre impressionnant de touristes, c’est vraiment magnifique.

Prenez soin de vous ♥

Related Posts

No Comments

Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

%d blogueurs aiment cette page :