Voyage

Une semaine à New York – Adresses, bons plans et conseils pratiques

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

Que c’est bon de vous reparler de nouveau (l’article précédent ne compte pas je l’avais écrit avant de partir)! J’avoue que ces vacances m’ont fait le plus grand bien. J’ai débranché mon cerveau, coupé avec mon téléphone et profité à fond de cette semaine dans la grosse pomme. Même si j’ai partagé avec vous notre voyage sur Instagram, je n’ai que très peu interagi avec vous et cela m’avait manqué.

Me voilà donc de retour rechargée à bloc pour vous raconter ces 6 jours incroyables et partager les adresses, bons plans ainsi que quelques conseils pratiques (notamment comment fonctionne le métro new yorkais) que nous avons découvert.

Une semaine à New York – Adresses, bons plans et conseils pratiques

Six jours à New York

Nous sommes arrivés dans la soirée du samedi. Nous nous sommes donc rendus directement à l’hôtel pour nous reposer et attaquer pleinement notre séjour dès le lendemain matin.

Dimanche – Jour 1

Le matin, nous sommes descendus dans le Lower East Side et les quartiers de Tribeca, China Town et Little Italy. Pour 1 dollar, vous pouvez tirer votre avenir sur un petit parchemin au temple Mahayana (133, Canal Street) près du Brooklyn Bridge.

Vers 11 heures nous avons brunché chez Prune (54 E 1st Street) et nous nous sommes régalés! Comme il n’y a pas de réservations et que cette adresse est assez connue des New Yorkais, je vous conseille d’y aller tôt.

Nous sommes ensuite descendus jusqu’à Ground 0 et le mémorial du 11 septembre. Comme nous nous y attendions, c’est une visite extrêmement chargée en émotions.

Nous avions prévu d’aller voir la Statue de la Liberté mais comme il ne faisait pas très beau ce jour là nous avons préféré reporter. Nous sommes donc remontés tranquillement à pied vers les quartiers de Soho et Nolita (on est passé devant la caserne de Ghostbuster au coin de Moore et Varick Street) et nous nous sommes accordés une pause gourmande chez Eileen’s Cheesecake (177 Cleveland Place).

Lundi – Jour 2

Réveillés par un soleil de folie, nous avons avalé notre petit déjeuner et nous avons filé vers la pointe Sud de Manhattan pour prendre le ferry qui nous mènera à la Statue de la Liberté puis à Ellis Island.

Nous sommes descendus du métro un peu avant pour passer par Wall Street (il parait que toucher les testicules du taureau porte bonheur) avant de rejoindre Battery Park.

Après avoir longuement attendu (dans le froid!) pour prendre le ferry, nous y voilà enfin! Elle se dresse, majestueuse devant nous. Nous étions vraiment émus de la voir pour de vrai.

Histoire de profiter du beau temps et du ciel sans nuage, nous nous sommes dit que nous allions monter tout en haut de l’Empire State Building. Mais par contre, avant il fallait manger! Le froid nous avait ouvert l’appétit et Pierre réclamait son burger. Nous avons donc cherché un Five Guys non loin de l’Empire State Building et de Grand Central où je voulais absolument m’arrêter.

Pour Five Guys, je vous conseille de prendre un « little » qui correspond à un hamburger classique chez nous. Le « normal » pour eux a deux steaks… J’ai bien aimé le fait que l’on puisse nous même composer notre burger mais n’étant pas une fan de fast food de base je ne l’ai pas trouvé fou. Les frites par contre sont très bonnes, elles se rapprochent beaucoup des frites « maison » (encore une fois la petite portion chez eux correspond à une moyenne en France).

Le ventre bien rempli, nous avons enchaîné Grand Central, l’Empire State Building et le Flatiron.

Nous sommes ensuite rentrés nous reposés avant de repartir au Madison Square Garden voir un match de la NBA.

Mardi – Jour 3

Ce jour là, le temps s’annonçait mitigé. Nous avons donc décidé de visiter le Museum d’Histoire Naturelle (celui du film La nuit au Musée avec Ben Stiller et feu Robin Williams). Ce musée est juste dingue et surtout immense! Nous y avons passé plus de 4 heures et encore on a eu l’impression d’aller vite. N’ayant rien pris pour le midi, nous avons déjeuner au café du Musée (cher et pas top). Si vous avez le choix, allez y l’après midi ou prévoyez un pique nique.

En sortant du Museum, nous sommes allés prendre le goûter chez Levain Bakery et croyez moi, ils méritent leur réputation de best cookie ever. Ils sont E-NOR-MES et vraiment délicieux. Pierre en a choisi un aux pépites de chocolat au lait et noix, quant à moi j’ai pris tout chocolat noir et pépites de beurre de cacahuètes.

Histoire d’éliminer un peu, nous avons redescendus à pied Broadway Avenue pour arriver à Time Square et voir enfin ce lieu emblématique de New York City. Les distances sont très longues mais ça vaut le coup de marcher car il y a tellement de choses à voir notamment l’Empire Hôtel (l’hôtel de Chuck Bass dans Gossip Girl).

Le soir, nous avons dîné à deux pas de notre hôtel chez Pongal (110 Lexington Avenue), un restaurant indien qui sert une cuisine du Kerala ultra savoureuse et épicée (cela m’a rappelé beaucoup de souvenirs).

Mercredi – Jour 4

Après l’Upper West Side la veille, nous avons décidé de faire l’Upper East Side ce jour là avec Central Park et le Met.

Le temps était magnifique, nous nous sommes donc dirigés vers Central Park à pied via la 5éme avenue.

Après une jolie balade dans Central Park, nous avons déjeuné non loin du Met avant d’aller le visiter (adresse chère pour ce que c’est, normal nous étions dans l’Upper East Side).

Le Metropolitan Museum of Art retrace l’histoire de l’Art du monde entier depuis l’Antiquité. Il est juste dingue, les Américains font vraiment les choses en grand! Nous y avons passé 3 heures et demi et encore une fois on a eu l’impression de faire ça super vite.

Il était encore assez tôt en sortant, nous avons donc profité du beau soleil pour monter en haut du Rockfeller center (le fameux Top of the Rock).

Empire State Building ou Top of the Rock? Quelle heure est la plus propice?

Même si du Rockfeller Center vous avez vue sur l’Empire State Building nous avons préféré ce dernier pour le lieu et la vue qui surplombe l’ensemble de Manhattan.

Beaucoup nous avaient recommandé de le faire au soleil couchant (et ce doit être magnifique) mais c’est là où il y a le plus de monde et nous n’avions ni le temps ni l’envie de faire deux heures de queue pour cela.

Le soir, direction Broadway pour assister à la comédie musicale The Lion King. Le spectacle est magnifique mais les places très chères. C’était mon cadeau de Noël donc ma famille me les avaient offertes à l’avance mais si vous vous y rendez le matin même vous pouvez choper des places à moitié prix. Par contre il faut avoir le temps de faire cela le matin et ce ne sera pas forcement le spectacle de votre choix.

En sortant nous avons vu Time Square de nuit et le spectacle est encore plus bluffant qu’en journée!

Jeudi – Jour 5

Le samedi à l’aéroport nous avions booké deux visites avec New York en Français sur les conseils d’une abonnée. Nous avions choisi Harlem et Brooklyn car ce sont deux quartiers que nous n’aurions pas forcement visité de nous même.

Jeudi matin nous avions donc rendez vous à 9 heures pour une visite de 3 heures et demie du quartier de Harlem.

C’était très intéressant de connaître l’histoire du quartier intimement liée avec celle de la culture afro-américaine. En plus de cela, notre guide, française expatriée depuis plusieurs années aux Etats-Unis, nous a expliqué plein de choses sur la vie à New York et la philosophie de ses habitants. Tous ses renseignements nous ont permi de mieux comprendre tout ce que l’on avait remarqué jusqu’ici et de nous immerger encore plus dans la vie New Yorkaise le restant de notre séjour.

Pendant la visite nous avons fait un crochet par Levain Bakery (il y en a 4 à New York dont 3 sur l’île de Manhattan). Pierre a repris le même cookie. De mon côté, j’ai préféré rester raisonnable et garder de la place pour le déjeuner. Je n’ai quand même pas pu résister à lui en voler une bouchée (bon ok deux trois).

La visite se termine par un aperçu du campus de l’Université de Columbia. De là nous avons repris le métro pour rejoindre le quartier de Chelsea et Meat packing District.

Nous avons déjeuné au Chelsea Market, une ancienne usine d’Oreo transformé en un lieu de vie effervescent avec un max de boutiques, restaurants et stands de food. Sur les conseils de Maud du blog Juste Maudinette, j’avais repéré un restaurant caché à l’arrière d’une boutique de décoration.

Black Barn a été une très belle découverte. Le cadre est très joli et les plats délicieux (malgré l’attente un peu longue). J’ai dégusté un plat vegan ultra savoureux et Pierre un hamburger de Black Angus.

Après le déjeuner, nous avons rejoint la High Line, une ancienne voie ferrée aérienne re aménagée en promenade et végétalisée. Un vrai petit coin tranquille à l’ambiance chill suspendu au dessus de la jungle urbaine.

Nous nous sommes promenés jusqu’au bout de la High Line pour arriver aux Hudson Yards. De là, nous avons repris le métro pour revenir dans Midtown. Nous avons fait un crochet par la Public Library (que nous n’avions pas pu voir la veille car nous étions fatigués et nous voulions nous reposer un peu avant la comédie musicale le soir) avant de regagner notre hôtel.

Le soir, nous avons diner juste en face de notre hôtel chez Vezzo (178 Lexington Avenue). Nous sommes allés complétement par hasard dans ce restaurant italien car la devanture et la carte avaient attiré notre œil et nous n’avons pas été déçu. Les portions sont généreuses et la cuisine délicieuse avec pas mal de propositions végétariennes à la carte.

Vendredi – Jour 6

Ce matin là nous sommes retournés vers les quartiers de Greenwich Village, Soho, Nolita que nous avions un peu vu Dimanche. J’aime énormément cet endroit avec les maisons en brique rouge, les marchés bio, les boutiques cool et les petits restos healthy. Le midi nous avons d’ailleurs déjeuner dans une de ces adresses qui propose avocado toast, boudha bowl, jus frais : The Butcher’s Daughter (19 Kenmare street).

Après manger, nous avons pris le métro jusqu’à BushWich, Brooklyn où nous avions rendez vous à 14h30 pour une nouvelle visite guidée avec New York en Français sur le thème du Street Art et de la culture hipster.

Samedi – Dernière matinée et retour

Pour notre dernière matinée, nous avions envie de faire un peu de shopping. Nous sommes donc retournés sur la 5éme avenue et à Time Square. Le midi, nous avions envie d’un dernier burger et je voulais absolument tester le fast food Shake Shack. Je n’ai vraiment pas été déçue, c’était une tuerie! J’ai pris le Shroom Burger, un burger végétarien ou le steak est remplacé par un gros champignon Portobello pané et fourré au fromage (ça y’est mon ventre gargouille rien que d’y penser).

Où nous avons logé à Manhattan

Je vous recommande vraiment notre hôtel. J’ai cherché plusieurs jours sur Booking, Air BnB… un logement dans Manhattan et qui ne nous coûterait pas un rein et finalement j’ai déniché The Hotel @ New York City. Il est ultra bien situé dans Midtown, à 20 minutes à pied de Time Square et à 5 minutes d’une station de métro.

Notre chambre était confortable (avec un lit Queen size ultra moelleux), récente, propre, équipée d’une grande télé avec l’Apple TV, une salle de bain spacieuse et une jolie vue sur les gratte ciels.

Je suis très sensible aux bruits la nuit. On m’avait prévenu que les logements aux Etats Unis n’étaient généralement pas équipé du double vitrage. Du coup, j’avais emporté des bouchons auditifs et j’avais demandé à ce que notre chambre soit située dans un étage élevé au moment de notre réservation. Il est vrai que l’on entendait un peu le bruit de la ville dans notre chambre mais cela ne m’a pas empêché d’écraser toute les nuits et sans bouchons auditifs.

Le minuscule bémol serait peut être le petit déjeuner qui était certes très varié (pancake, muffin, pain de mie, gauffre, donuts, céréales) mais à 98% sucré et rien n’était fait maison. Nous qui nous attendions à manger des œufs tous les matins c’était raté. Du coup Pierre a tourné au bagel avec cream cheese (le seul truc salé qu’il y avait) et moi aux tartines de peanut butter et rondelles de banane sur pain de mie complet.

Un autre gros avantage de cet hôtel est son très bon rapport qualité/prix. Nous en avons eu pour 1200 euros à deux pour 7 nuits avec petit déjeuner et taxes de séjour incluses, ce qui est très correct pour un hôtel au cœur de Manhattan.

The Hotel @ New York City, 161 Lexington Avenue => lien ici

Comment quitter/se rendre à l’aéroport JFK

Nous avons testé deux options : le Uber et le métro.

A l’aller nous avons pris l’option Uber qui est la plus rapide car nous sommes arrivés tard et l’aéroport JFK est très loin de Manhattan. Le hic est le prix. Il faut compter 50 euros le trajet (et 50 euros de plus de hors forfait si vous ne déconnectez pas votre téléphone, ça c’est cadeau).

Pour le retour comme nous avions le temps nous avons pris le métro. Il n’y a pas besoin d’un ticket supplémentaire (pas comme à Paris), la carte de métro suffit. Nous avons pris la ligne E jusqu’à Sutphin Blvd/Archer Av/JFK Airport puis le AirTrain jusqu’à notre Terminal. Faîtes attention, à cette station de nombreuses personnes essaient de vous arnaquer en voulant vous vendre de faux ticket pour le AirTrain (ou en vous les échangeant contre vos cartes de métro). N’acceptez pas, votre carte de métro suffit pour avoir accès au AirTrain. En tout, il faut compter presque une heure et demi pour rejoindre l’aéroport JFK depuis Manhattan.

Les guides et applications que nous avons utilisé

Le livre « Cartoville de New York avec Pénélope Bagieu » a été notre guide pendant toute la semaine. Il m’avait été chaudement conseillé par mon amie Elodie jeune maman varoise, fan de voyages et qui tient le blog Melloprechaun. On y a déniché un tas de petites choses originales à voir, certaines connues d’autres beaucoup moins et surtout pas mal de bonnes adresses!

L’application me2subway pour se diriger dans le métro et que nous avons préféré à l’application officielle. Pour comprendre le métro new yorkais (il n’y a pas de terminus mais des directions), il faut faire la différence entre Uptown : vous allez vers le haut de Manhattan et le Queens et Dowtown : vous allez vers le bas et Brooklyn. Faîtes également attention au « Express » (qui s’arrête seulement aux stations avec un point blanc sur la carte) et au « Local » (qui s’arrête à toutes les stations). Cela ne vous empêchera pas de vous tromper quand même alors prévoyez du temps entre vos activités.

L’ application maps.me pour se promener partout sans connexion internet (même s’il y a des bornes d’accès wifi gratuit un peu partout dans les rues).

Les bornes Wifi disposées un peu partout dans la ville vous permettent de vous connecter gratuitement, de charger votre téléphone et même de passer des appels urgents.

L’application fizzer pour envoyer des cartes postales personnalisées avec vos photos de vacances. Il faut juste 5 minutes et une connexion wifi pour créer votre carte, ajouter votre texte et entrer l’adresse du ou des destinataires (j’avoue j’ai envoyé la même chose à tout le monde). Elles sont imprimées en France, elles vous coûteront donc moins cher et arriveront plus rapidement. Il y a même un code parrainage que vous pouvez partager avec vos proches. Je vous donne le mien si cela vous intéresse : PAULI236499 vous aurez deux cartes offertes (et moi aussi).

Quelques conseils avant de partir

Prendre une carte de métro illimitée 7 jours (36 dollars, une carte par personne). Même si vous marchez beaucoup, vous prendrez quand même le métro (l’île de Manhattan fait 25 km de long) et cela vous reviendra toujours moins cher que de prendre des tickets à l’unité ou une carte 10 trajets (19 dollars de mémoire).

Téléchargez la carte de New York sur Maps.me

Faîtes bien votre demande de visa en avance (au moins un mois) sur le site de l’ESTA et assurez vous que votre passeport soit valable. Cela parait évident mais on a bien failli se faire avoir.

Prenez le City Pass à l’avance (tapez « citypass newyork » sur votre moteur de recherche). Pour un peu plus de 120 euros, il vous donne accès à 6 visites (nous avons fait la Statue de la Liberté, le Museum d’Histoire Naturelle, l’Empire State Building, le Métropolitan Museum of Art, le Top of the Rock et le mémorial du 11 septembre). Vous évitez l’étape « billetterie » (sauf pour le ferry de Liberty Island) et cela vous fera des dépenses en moins sur place.

Enjoy your trip!

Related Posts

No Comments

Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

%d blogueurs aiment cette page :