À Toulon Travel

Je suis allée encourager le RCT au Stade Mayol et j’ai adoré

Bonjour vous,

Comment allez vous en ce dimanche matin?

Pour rester dans l’ambiance et la bonne humeur du week-end, je vais vous raconter ma dernière aventure de blogueuse.

En effet, samedi dernier j’ai été invitée avec Amélie du So Girly Blog et Margot de Brune et Bavarde à visiter le stade Mayol puis assister au match du RCT contre le Stade Rochelais.

Et vous savez quoi? Ben c’était génial! Je connaissais bien sûr, déjà, l’ambiance des matchs de rugby mais cela faisait plusieurs années que je n’en avais pas vu un en vrai. Du coup, cela m’a vraiment donné envie d’y retourner. Parce que le Stade c’est aussi pour les filles!

Je suis allée encourager le RCT au Stade Mayol et j’ai adoré

Comment j’ai découvert le rugby

Originaire de Marseille, chez nous la culture c’est plutôt le foot! Je suis allée deux fois au Stade Vélodrome supporter l’OM. Pas de bière ni de pastis d’avant match vu qu’on était gamins avec  mon frère mais un bon kebab bien gras! L’ambiance d’avant match était assez sympa mais je trouvais cela plus tendu pendant le match et surtout après. En plus de ça, le foot est un super sport mais je ne suis pas fan du côté bling bling et gros sous qui va avec. Bref, je me suis petit à petit détachée du sport médiatisé.

C’est en arrivant à Toulon que j’ai découvert le Rugby.

– Chez nous, c’est le Rugby! Ici, c’est Toulon! (dixit un client du bar dans lequel je bossais l’été quand j’étais étudiante)

Alors oui je connaissais quand même le Rugby pour en avoir fait à l’école (j’étais d’ailleurs la meilleure des filles pour une fois) mais je ne m’y étais jamais intéressée à la télé.

J’ai découvert un sport brutal mais aussi très fair play.

– Le Rugby, c’est un sport de voyous joué par des gentlemen (un autre client du bar)

Et c’est avec des amis, que je suis allée assister à mon premier match du RCT. La première fois, c’était au Vélodrome. L’ambiance d’avant match était juste dingue. Ça faisait la fête devant le stade. Tout le monde riait ensemble. Et n’en parlons pas après que nous ayons gagné! Mais j’ai quand même trouvé qu’il y avait trop de foule.

J’ai ensuite découvert les matchs au Stade Mayol. Un stade à taille plus humaine et avec vue sur la mer!

Le stade felix mayol

Un peu d’histoire

Le Stade doit son nom à Félix Mayol, un chanteur toulonnais qui finança la remise en état du complexe sportif dans les années 20. Il donna son nom au stade et sa fleur fétiche à l’emblème du Rugby Club Toulonnais. Pour la petite histoire, c’est une inconnue à Paris qui lui offrit un brin de muguet juste avant une audition. Il décrocha, par la suite, cette fameuse audition ainsi que le coeur de cette femme qui devint sa compagne.

– C’est trop chouuuuu (ça c’est moi qui le dit)

La visite du stade

La journée a débuté par une visite du stade. Nous sommes arrivés en bord de pelouse puis nous sommes passés par le fameux tunnel afin de voir la salle de conférence, les vestiaires visiteurs et ceux du RCT (sans les joueurs sous la douche dommage!).

  

Nous avons assisté à l’arrivée des joueurs. Chacun vient de son côté au stade. Ils revoient quelques passes et stratégies de jeu avec l’entraineur Mike Ford (qui a serré la main de Pierre) et sous l’oeil attentif de Mourad Boudjellal (qui ne mâche pas ses mots comme le veut la légende). Les joueurs prennent ensuite le bus pour Bergue, leur centre d’entraînement, avant de revenir pour le match.

Comment se passe un match du rct au stade Felix Mayol

Après un déjeuner en mode « guest » au dernier étage du Palais Neptune, nous sommes descendus devant le stade pour voir l’arrivée du bus et des joueurs. Une bonne centaine de supporters étaient déjà devant les barrières pour les applaudir et les encourager.

 

 

Nous sommes ensuite remontés par les entrailles du Stade, qui commence à s’animer comme il faut avec la fanfare, pour participer au cocktail d’avant match au Palais Neptune. Nous nous sommes retrouvés dans un grand salon avec une multitude de stands de charcuteries, fromages, vins… (Pierre s’est d’ailleurs refait un second repas). Sur une estrade, les joueurs blessés sont venus donner leurs encouragements à leur équipe (dont Duane Vermeulen, le capitaine du RCT).

Nous quittons ensuite le Palais Neptune pour rejoindre le bord de pelouse afin d’assister à l’échauffement des joueurs. On croise Mathieu Bastareaud, venu seulement assister au match car appelé en équipe de France, ainsi que Cédric, l’interprète du fameux « Pilou-Pilou ». On assiste au « Coupo Santo » (l’hymne provençal) puis on monte rejoindre nos places en tribune présidentielle (une journée de fou, je vous dit).

   

  

  

On scande le « Pilou Pilou » avec la foule déchaînée avant le coup d’envoi du match. On rit, on hurle, on encourage l’équipe Toulonnaise dans une ambiance de folie!

Manque de bol, ce fut le Stade Rochelais qui l’a emporté (au plus grand plaisir d’Amélie, originaire de La Rochelle). Malgré tout ça, une ambiance conviviale et bonne enfant reste dans le stade. Aucunes huées des supporters adverses. Les Toulonnais sont déçus mais reconnaissent le talents des joueurs de La Rochelle. C’est cet esprit fair-play qui me plait dans le Rugby!

Alors les filles, quand est ce qu’on se voit au Stade?

EDIT : Profitez de 10% de réduction sur la billetterie en ligne du RCT pour la rencontre RCT/Stade Toulousain qui aura lieu Dimanche 9 Avril à 17h au Stade Orange Vélodrome avec le code LANANASRCT. Offre valable sur toutes les catégories de place jusqu’à dimanche 12 février au soir.

Related Posts

1 Comment

  • Reply
    En mode fitgirl : l'expérience Crossfit chez Flux CrossFit à Toulon - L'ananas blonde
    19 février 2017 at 9 h 20 min

    […] dans notre équipe du RCT (parce que le stade c’est aussi pour les filles, je vous en parle ici). Facile d’accès par l’autoroute, la salle se situe tout prêt de l’hôpital […]

  • Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

    %d blogueurs aiment cette page :