Fitness Sport

J’ai testé le Crossfit chez Flux CrossFit à Toulon

Bonjour vous,

Quoi de prévu pour ce dimanche?

Pour moi ce sera sport et brunch (le combo parfait)!

En parlant de sport, la semaine dernière, avec Nadège, Christelle et Julia, nous sommes allées découvrir un cours de Crossfit chez Flux Crossfit Toulon.

Moi qui pensait que c’était un « sport de bourrin », voyant mon chéri rentrer dans des états pas possibles de ses entraînements… je me suis régalée!

Si bien, qu’aujourd’hui, j’avais vraiment envie de partager cette expérience avec vous.

J’ai testé le Crossfit chez Flux CrossFit à Toulon

Le lieu

Flux CrossFit Toulon a été crée par Frédéric Michalak, célèbre joueur de Rugby que nous avons la chance de compter dans notre équipe du RCT (parce que le stade c’est aussi pour les filles, je vous en parle ici). Facile d’accès par l’autoroute, la salle se situe tout prêt de l’hôpital Sainte Musse et dispose d’un grand parking (et ça c’est cool).

Lorsqu’on pousse les portes, on découvre un immense espace « vide » (il faut de la place pour courir et sauter partout) avec des barres, des poids, des cordes…

– Euhhh… on est dans le remake de 50 nuances de Grey?

mais aussi quelques appareils de cardio (vélos et rameurs).

  

Je découvre avec plaisir que tout le monde se salue et papote autour du comptoir en attendant le cours.  Ce qui n’est pas le cas dans la plupart des salles de sport « classiques ».

Le concept

Le Crossfit est une discipline de type « interval training » à haute intensité. C’est à dire que vous enchainez des exercices à la fois cardio et musculaire (squatts sautés, burpees, jumping jack, mountain climber…) soit au « poids de corps » (traduction : sans rien) soit avec de la fonte (muscloooor).

– Fais pas trop ta maline, dans 10 minutes tu vas pleurer et appeler ta mère

Début de la séance

On commence d’abord par un échauffement collectif en douceur puis un peu plus cardio histoire de se réveiller.

Le coach détaille ensuite le « wod » (la liste des exercices du jour) sur le mur puis nous fait une démo de chaque (histoire qu’on sache de quoi ça s’agit).

Ce jour là, c’était un wod à thème. Le coach avait en main un paquet de cartes à jouer. Chaque couleur correspondait à un exercice du wod.

  

Round 1

Lorsqu’on piochait une carte, on devait donc faire l’exercice correspondant mais le nombre était donné par l’entraîneur! Et si on piochait un personnage, c’était une minute de cardio en plus! On piochait tour à tour dans le paquet. Dès qu’on avait fini, on repiochait une carte et ainsi de suite jusqu’à ce que le paquet soit terminé.

Là t’as intérêt à avoir l’esprit d’équipe et à te donner à fond pour ne pas laisser toutes les cartes à tes collègues. Il vaut mieux avoir un peu la barraka aussi ce jour là sinon tu te retrouves, comme moi, à tomber sur la mauvaise carte avec le mauvais chiffre et à te taper 50 burpees (j’en ai encore mal)!

La dernière carte fut pour moi (chat noir) : 75 double row avec kettlebells! Mais comme le Crossfit est un sport solidaire, Nadège m’en a pris la moitié et on a fini sous les encouragements de tous.

Round 2

Même principe pour le wod mais avec de nouveaux exercices et cette fois ci un temps donné : 15 minutes pour y aller à fond et en faire un max! Je ne vous dit pas comment j’ai guetté le « dong » final de la cloche à la fin.

Bien que plus dure, je me suis beaucoup plus éclatée sur cette deuxième partie. Je ne suis pas très explosive comme nana, il me faut un peu de temps pour me mettre en route et après roule ma poule!

– je suis un vieux Diesel

 

Fin de la séance

– Ouiiiii j’ai sonné la cloche!

Boum! C’est fini, on souffle tous et… tout le monde se félicite et se tape dans la main. J’ai trouvé ça vraiment cool.

Ensuite chacun s’étire ou s’auto masse tout en débriefant sur le cours.

 

 

On a même fait une photo souvenir pour la route!

 

Après la séance

Je suis passée par toutes les couleurs pendant l’entraînement : rouge, blanche, verte (j’ai failli vomir!) mais étonnamment, j’ai eu une pêche d’enfer tout le reste de la journée.

Par contre, on en parle des courbatures ou pas? J’ai eu mal partout pendant deux jours! C’est la preuve que c’est bougrement efficace.

Est ce que j’en referais?

Pourquoi pas, de temps en temps, pour le dépassement de soi et le bel esprit d’équipe mais c’est trop hard core pour moi. Par contre, j’ai tout à fait compris pourquoi mon chéri kiffe ce sport. Le Crossfit permet de vous dépasser, de vous impressionner, vous muscle, vous fait sécher, développe votre force et vous donne une patate d’enfer!

Je porte une tenue de chez Fabletics

– FLUX CROSSFIT TOULON –

11 Rue Nicolas Appert

83100 TOULON

Related Posts

  • Cécile
    19 février 2017 at 18 h 13 min

    Coucou ! J’ai commencé le crossfit en septembre et je ne regrette pas tant que sur la diversité des exercices que de l’ambiance générale. Mon chéri qui ne fait pas de Crossfit été sceptique encore plus quand je lui ai annoncé comme une jeune première que je m’étais inscrit pour un an direct. Maintenant il as la preuve que ce n’étais pas juste un coup de tête. Parce que je vais à la salle 3 à 4 fois par semaine. Ca me permet de rencontré aussi des personnes de tout horizons et d’extororiser mes tensions et de ne garder que les ondes positives. D’ailleurs je déguste mon wod de samedi car aujourd’hui mes douleurs musculaires sont belles et bien là. Bonne journée

    • lananasblonde
      19 février 2017 at 19 h 07 min

      Merci pour ton partage Cécile! Cette ambiance, c’est exactement ce que j’ai ressenti. Je suis heureuse que tu t’épanouisses autant dans ce sport (ça se sent c’est un truc de fou). Bon dimanche et à très vite!

    %d blogueurs aiment cette page :