Food Nutrition et Bien Être

Top 10 des idées reçues à la noix à propos de la « bouffe »

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

On est toutes pareilles quand il s’agit de bouffe!

On pense bien faire, on ne fait pas gaffe, on s’en fout, on profite un peu (trop) jusqu’à… l’épreuve de la balance! Et là, c’est le drame!

On s’affole, on prend des résolutions intenables, on tente la diète drastique, on achète le dernier produit miracle… bref on fait tout ce qu’il ne faut pas faire.

Voici donc le Top 10 des idées reçues à la con noix à propos de la « bouffe » :

Top 10 des idées reçues à la noix à propos de la « bouffe »

1 : « Je peux manger ce que je veux, je m’en fous je fais du sport »

Qui n’a jamais dit ça? Ou qui n’a jamais pensé d’une autre nana « c’est dingue, avec tout le sport qu’elle fait, elle a quand même un gros boule » (oui on est des peaux de vaches xD)? Voilààà, vous voyez de quoi je parle.

C’est mathématique, si on consomme plus de calories qu’on en brûle, on grossit même en faisant du sport!

A savoir qu’un running d’une heure à une allure de 10 km/h brûle en moyenne 600 kcal soit exactement un moelleux au chocolat avec boule de glace et crème anglaise. Donc oui, en courant une heure LE JOUR MEME, vous avez éliminé le dessert mais pas le reste du repas (le verre de vin, les toasts de tapenade à l’apéro, les lasagnes en plat principal…).

2 : « Je peux me faire plaisir, je me suis privée toute la semaine »

Voilà sans doute la pire des erreurs! On a tendance à manger trop léger la semaine et à s’envoyer comme jamais le week-end. Hors, si vous ne couvrez pas assez vos besoins la semaine, votre corps se mets en mode « famine » et va ainsi stocker immédiatement tout ce que vous mangerez en trop le week-end.

Vous pouvez et vous devez bien sûr vous faire plaisir de temps à autre, c’est bon pour le moral (c’est bon bon, c’est bon bon). Ce que je veux dire c’est que vous devez manger suffisamment les autres jours et ne surtout pas bannir un groupe d’aliments (voir le point sur les féculents plus bas). Ainsi, votre corps sera toujours alimenté correctement et ne ressentira pas le besoin de stocker lors d’un écart.

Cela fonctionne bien sûr uniquement si vous maîtrisez vos petits « plaisirs » (je préfère dire plaisir plutôt qu’écart). Si vous enchaînez deux jours de viennoiseries, glaces et apéros pour finir en beauté par le Mac Gros du dimanche soir, je ne peux rien faire pour vous. On oublie donc la fameuse phrase « les calories ne comptent pas le week-end ». On se fait plaisir mais on équilibre le reste de sa journée. Et pourquoi réservez ça au week-end d’abord?

Une dernière précision aussi, par pitié ne réduisez pas vos apports les jours où vous ne faîtes pas de sport! Et à l’inverse, ne les augmentez pas les jours d’activité (voir le premier point). Le sport doit venir en supplément et pas en fonction de votre alimentation.

3 : « Ce soir, je ne mange pas »

C’est ce que je me suis dit à peu près tous les dimanches en sortant d’un repas de famille… grossière erreur! C’est un peu comme pour le point n°2, si vous vous privez le soir, le corps va se mettre en mode « réserve » et stocker toutes les calories non brûlées que l’on s’est enfilé le midi. Il FAUT donc manger le soir un petit repas léger. Une assiette de crudités ou de légumes vapeurs par exemple ou si vous n’avez vraiment pas faim, un green smoothie ou une soupe ça passe tout seul!

4 : « OMG j’ai pris deux kilos, hop à la diète! »

Vous avez pris un, deux kilos ou peut être plus sans vous en rendre compte? Cela arrive à tout le monde et CA N’EST PAS GRAVE (beaucoup plus facile à dire qu’à faire, j’en sais moi même quelque chose mais ça aide de positiver)! Une diète ultra draconienne ne résoudra pas le problème car au moindre écart votre corps stockera de nouveau (voir point 2).

Respirez un bon coup et essayez d’identifier la cause de cette prise de poids. Vous vous êtes envoyé le steak? Alors c’est normal, il faut juste rééquilibrer votre alimentation, faire du sport et ÊTRE PATIENTE.

Si par contre vous n’avez pas changer vos habitudes, c’est peut être lié à de la rétention d’eau (un super draineur que j’adore ici) ou encore au stress. En effet, le stress engendre une sécrétion de cortisol qui fait stocker (surtout au niveau des poignées d’amour). Dans ce cas, je ne peux que vous conseillez d’identifier la cause de ce stress et d’essayer d’y trouver une solution. Vous pouvez vous aider à surmonter ça par la méditation (l’application Petit Bambou est top) ou le yoga par exemple.

5 : « J’arrête les féculents »

Encore une idée bien à la con noix! Écarter un groupe d’aliments ne vous fera pas maigrir. C’est l’équilibre de votre alimentation, le sport et le temps qui auront raison de vos kilos superflus.

Les féculents sont souvent pointés du doigt mais ils sont indispensables au bon fonctionnement de notre corps. Consommez des féculents à TOUS les repas, le plus possible complets et en quantité raisonnable. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à lire l’article de la coach sportive Lucile Woodward que j’admire.

6 : « Je vais faire une monodiète »

Pourquoi cela ne marchera pas? Car tout simplement ce n’est pas fait pour ça! Une monodiète permet de nettoyer et de mettre au repos votre système digestif. Elle doit être faîte correctement pour être efficace (voir mon article ici) sous peine d’avoir l’effet inverse que le résultat escompté. Surtout, si on pensait l’utiliser en régime express (principe de « famine »/ »réserve » du point 2).

7 : « Le frozen yoghurt ça fait pas grossir »

Bah voui bien sûr! Tout comme les sushis, le bubble tea, les wraps, les bagels, les salades toutes prêtes qui n’ont de « salade » que le nom… A titre d’infos, voici la valeur calorique de quelques uns de nos péchés mignons favoris :

Frozen Yoghurt : 318 kcal (sans topping…)

Bubble Tea : 276 kcal (et quasiment que du sucre)

Sushi : 40/50 kcal LA pièce soit plus de 800 kcal le plateau de 18 pièces

Chaï tea latte : 179 kcal (le petit…)

Observons une minute de silence pour nos illusions diététiques qui viennent de mourir…

8: « C’est healthy… » ou encore « Il ne faut pas regarder les calories mais la valeur nutritionnelle »

Alors OUI et NON : la valeur nutritionnelle certes, prime toujours sur la quantité de calories mais notre organisme a besoin d’un certain nombre de calories pour fonctionner. En dessous, il sera carencé. Au dessus, il stockera.

Certes les fruits à coques, fruits secs, energy balls, laits végétaux (sauf soja), l’avocat … sont des aliments bons pour vous mais ce n’est pas parce que c’est « healthy » que c’est à consommer sans compter. A titre d’exemples :

66 kcal UNE noix du brésil
117 kcal un verre de lait de riz
220 kcal un avocat
89 kcal une banane
52 kcal UN carré de chocolat noir
75 kcal une petite poignée de baies de goji
72 kcal une cuillère à soupe de graines de chia

Ces aliments sont bons pour votre santé, il FAUT en consommer MAIS cela doit être en quantités maîtrisées et en fonction de vos besoins.

Et pour nos faux amis :

28 kcal une galette de riz MAIS un indice glycémique de 85 (en gros vous allez avoir faim une heure après car cela engendrera un pic d’insuline).

0 kcal une boisson light MAIS votre cerveau pensant que c’est du sucre va secréter de l’insuline pour le stocker. Quand l’insuline arrive, elle ne trouve bien sur pas de sucre (ou t’ai? sucreoutai?), du coup elle en demande et BIM vous avez faim! Un coca light = une fringale assurée.

De même pour tous les produits 0% certes moins caloriques et moins gras mais souvent plus riches en sucres et surtout on a tendance à en consommer plus. Et rappelons le, le gras est SASSIETANT donc il vaut mieux manger un seul yaourt au lait entier nature plutôt que 3 fromages blancs 0% à la vanille.

En conclusion, prenez du plaisir à manger, ne vous « baffrez » pas, mangez des produits le moins transformé possible (et bio au maximum de vos possibilités), consommez en pleine conscience, nourrissez votre corps, écoutez vos besoins, faîtes le pour votre santé.

9 : « Foutu pour foutu »

JAMAIS! Vous vous êtes fait plaisir? Tant mieux c’est important! Maintenant, je vous interdit de culpabiliser ou de vous enfoncer. Faîtes plus léger le reste de la journée et attendez quelques jours avant de vous faire à nouveau plaisir. Tout est une question d’équilibre.

10 : « Tu manges quoi toi? »

« Qu’elle est ta journée type? », « Pourrais tu nous faire un article/une video sur ta routine alimentaire? »… autant de questions du même acabit que je vois passer tous les jours sur les réseaux sociaux. Il y en a de moins sympas aussi du style « mais tu manges vraiment TOUT ça? »… ou autres remarques pseudo sympathiques que je m’abstiendrai de commenter sous peine de classer cet article interdit aux moins de 18 ans.

Il est normal et même humain de chercher des conseils auprès de personnes dont on apprécie le style de vie ou la silhouette. Mais nous sommes tous différents. Ce qui fonctionne pour quelqu’un ne sera pas forcement valable pour une autre personne. La plupart des blogueuses le précise d’ailleurs très bien.

Ce que je veux dire et qui me servira de conclusion love love, c’est que vous êtes uniques. Vous êtes toutes belles avec vos qualités et vos défauts. Cessez de vouloir faire comme Monique ou de vous comparer à Jeannette. Et si on essayait de ressembler à nous mêmes tout simplement? Et encore mieux, au meilleur de nous mêmes?

Des bisous mes beautés <3

Related Posts

No Comments

Qu'as tu pensé de l'article?

%d blogueurs aiment cette page :