Mes adresses

Clos Mireille – À la découverte des Domaines OTT, vignobles d’exception

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’être invitée à découvrir le Clos Mireille, un des trois domaines viticoles OTT, situé au détour de la route de Brégançon (une des plus jolies routes de la région).

Nous avons été chaleureusement accueillis par Christian et Jean-François OTT, cousins et propriétaires des lieux, pour s’imprégner de l’esprit Ott pendant 24 heures. Nous avons même eu le privilège de loger dans leur maison d’hôtes réservée habituellement à leurs clients, en provenance du monde entier. 

Au cœur du vignoble, ils ont partagé avec nous leur passion du vin et de la vigne qui fait leur renommée.

Attrapez ma main et suivez moi pour découvrir les secrets de ces vignobles d’exception.

Clos Mireille – À la découverte des Domaines OTT, vignobles d’exception

Les Domaines OTT, une histoire de famille

En 1869, Marcel OTT, jeune ingénieur agronome alsacien, tombe sous le charme de notre région et décide d’y produire des vins de grande qualité. Il achète le Château de Selle à Taradeau, premier domaine de la famille OTT… Nous sommes en 1912.

Quelques années après, c’est autour du Clos Mireille (la Londe les Maures), tout proche de la mer, de devenir une propriété OTT,  puis le Château Romassan (1956), au cœur de la célèbre AOC Bandol.

Un siècle plus tard, les domaines sont toujours dans la famille et dirigés par ses arrières petits fils, Christian et Jean-François OTT.

Pour la petite anecdote, l’étoile qui figure à coté du nom OTT serait arrivée un peu par hasard. Au moment de déposer le nom « Domaines OTT' » à la préfecture, l’employé aurait dit à leur aïeul, qu’il fallait rajouter un signe. Celui ci aurait répondu « vous n’avez qu’à mettre une étoile ».

Trois domaines, trois identités, deux appellations

Les Domaines OTT se composent donc, à l’heure d’aujourd’hui, de trois propriétés :

  • Château de Selle (140 hectares)
  • Le Clos Mireille (55 hectares)
  • Le Château Romassan (74 hectares morcelés dans la région de Bandol)

Trois domaines avec une identité propre et deux appellations : AOC Côtes de Provence et AOC Bandol.

Chaque domaine possède un caveau avec visite et dégustation possible.

Au cours de mon séjour, j’ai eu l’occasion de goûter quasiment tous les vins des Domaines OTT. Je ne suis pas experte en œnologie mais j’ai été élevée dans l’amour des bonnes choses et grâce à mon père, je m’y connais un peu en vin.

J’ai adoré les trois couleurs. J’ai été vraiment étonnée par le rouge que j’ai trouvé assez puissant pour un Bandol (je suis une fan de Côtes du Rhône pour vous dire).

Leur Blanc de blancs est sublime et leurs Rosés ont une identité propre selon les domaines. 

Des vins fins, d’une grande qualité. 

Les secrets de fabrication

Les trois domaines comptent 50 employés à l’année dont 40 à la vigne et 250 de plus en saison.

Les terres sont cultivées dans le respect de la nature, sans engrais ou pesticides chimiques ni agriculture intensive. Une partie des terres est laissée en jachère pour ne pas épuiser les sols et les ânes du domaine viennent y paître. J’ai été très sensible à toute cette démarche de préservation des ressources et de l’environnement.

Les vignes sont traitées uniquement avec du cuivre et le minimum possible. Des vendanges « en vert » (technique de vigneron qui consiste à enlever les grappes jugées excédentaires) sont effectuées pour ne pas surcharger le cep.

Lors de notre visite, j’ai été étonnée par la petite taille des installations. Moi qui m’attendait à quelque chose de beaucoup plus grand et « productif », j’ai été séduite par des outils à taille humaine, presque « artisanaux ».

Les grappes sont cueillies en août puis passent entre les rouleaux d’un fouloir pneumatique d’une grande précision, pour libérer leur jus sans agression. Le jus se clarifie naturellement par dépôt avant de passer l’hiver dans des foudres de chêne blanc. S’opère ensuite la magie des levures, qui transforment le sucre en alcool.

Chaque parcelle et/ou cuvée est vinifiée séparément. Elles sont régulièrement goûtées et notées, jusqu’à l’assemblage final au mois de février.

Entre 20-30% de la production est retirée pour avoir un produit de meilleure qualité. Ce qui explique la petite quantité de production et l’extrème qualité des vins.  

Prés de 100 000 bouteilles de rosés sont produites par an au Clos Mireille. La mise en bouteille est effectuée en février mais le vin n’est disponible à la vente qu’au mois d’avril, afin de reposer pendant deux mois et d’exalter ainsi tous ses arômes.

Une différence majeure entre les Domaines OTT et d’autres vignobles en Provence. Les OTT sont des artisans vignerons, avec un travail quotidien sur la vigne, le respect des sols, la qualité des cépages…

Christian et Jean-François OTT invitent d’ailleurs tout un chacun à venir visiter les propriétés pour mieux comprendre les secrets de leurs cuvées.

Venir visiter le Clos Mireille

Vous aussi venez visiter le Clos Mireille. Il suffit simplement de prendre rendez vous au 04 94 01 53 50.

Une jolie idée de sortie estivale, à la fois éducative et sensorielle pour petits et grands.

Je vous souhaite un bel été ♥

Related Posts

1 Comment

  • Reply
    L'Hemingway - Cuisine fusion et invitation au voyage face à la Baie des Îles D’Or - L'ananas blonde
    13 juillet 2018 at 10 10 02 07027

    […] y a maintenant deux semaines, je partais à la découverte du Clos Mireille, un des trois domaines viticoles OTT à La Londe les Maures. Le midi, nous avons eu la chance de […]

  • Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

    %d blogueurs aiment cette page :