À Toulon Travel

À la découverte des bonnes adresses de la région avec Le Varois

Bonjour vous,

J’espère que vous allez bien.

Aujourd’hui, « Le Varois » souffle sa 4e bougie.

L’occasion pour moi de vous en dire un peu plus sur ce Blog devenu incontournable à Toulon où Quentin Evrard, 27 ans, nous partage les sorties et bons plans du coin ainsi que ses découvertes et coups de cœur.

Originaire du Pas-de-Calais, Quentin a vécu 14 ans à Cogolin avant de poser ses valises à Toulon il y a deux ans.

J’ai eu le loisir de le rencontrer il y a quelques temps chez Crêpes du Monde à l’Avenue 83 (son fief si vous le cherchez). J’en ai profité pour lui poser quelques questions.

À la découverte des bonnes adresses de la région avec Le Varois

 

Quel est ton parcours?

J’ai d’abord fait un DUT Métier du Multimédia et de l’Internet à Saint-Raphaël. Pendant mes études j’ai travaillé bénévolement dans une radio locale à Fréjus : Mosaïque FM. Cela m’a donné l’envie de rencontrer des gens et de partager des choses.

J’ai poursuivi par une Licence Professionnelle Gestion de Projets, à la fin de laquelle j’ai réalisé un stage de 3 mois chez la radio Nostalgie, en tant que journaliste.

Après mon diplôme, j’ai aussitôt travaillé comme responsable des nouvelles technologies à l’Office de Tourisme de Saint-Tropez (community manager, webmaster, rédacteur web…).

Au bout d’un an et demi à « bosser dans un bureau », j’ai pris la décision de faire une année « sabbatique » pour prendre du recul, passer mon permis moto, et surtout m’auto former dans tout ce qui touche à l’événement et à la communication.

Comment est né « Le Varois »?

J’ai créé Le Varois d’abord sur un coup de tête pendant le Festival des Voix du Gaou (que je couvrais en temps que journaliste bénévole). Je trouvais que les infos sur les événements et sorties n’étaient pas assez accessibles à tous.

Aujourd’hui, je partage sur mon blog des idées de sorties à Toulon et dans le Var (restos, bars, activités de loisirs, concerts et festivals), des bons plans (promos, jeux concours) ainsi que l’actualité locale plus généraliste.

En parlant de sorties, quels sont tes spots favoris dans le Var?

Côté bonnes adresses, j’aime le Chester et L’arbre à Bulles pour boire un verre, leurs cocktails sont une tuerie, le Bloemgracht pour ses brunchs tous les jours, le Ghandi à Saint Tropez qui est un super resto Indien a l’écart du port, le Mugs à Saint Raphaël et le Brun Noir Rue des arts à Toulon pour boire un café (et manger une pâtisserie).

Côté nature, j’adore aussi l’île du Gaou et celle des Embiez pour promener en fin de journée/début de soirée, le pic de l’ours à Saint-Raphaël pour sa vue à couper le souffle ou encore l’Escalet vers Saint-Tropez pour ses eaux turquoises. J’aime beaucoup la nature. Je suis plutôt un oiseau de nuit pour pouvoir l’observer et je préfère les pique-niques sur la plage à une boite bondée.

Et qu’est ce que ça fait d’être le seul blogueur toulonnais parmi les filles?

Ce qu’il y a de cool c’est que du coup je suis « prioritaire » pour les produits destinés aux hommes.

Le moins cool c’est que la plupart des événements sont dirigés pour les blogueuses et très féminins. Et surtout que je n’ai pas de « potes blogueurs » avec qui échanger ou partager.

Après il faut dire que le blog c’est maintenant mon métier, alors que les blogueuses ont toutes un boulot à côté. Je pense que nous n’avons pas forcément la même approche de ce fait.

Sur quels réseaux sociaux es tu le plus actif?

Essentiellement sur Facebook depuis le début (28 400 j’aime) ainsi que sur Twitter également (4 800 followers). D’ailleurs, je continue de suivre des formations très poussées sur Facebook, afin de pouvoir former moi-même mes clients qui me le réclament de plus en plus.

Plus récemment je me suis mis à Instagram (2 500 followers). Par contre je ne suis pas du tout sur Snapchat car n’aime pas le concept de l’éphémère.

Raconte moi tes moments les plus « kiffants » de ta vie de blogueur?

Il y en a tellement…Parmi les récents, l’interview de Skip the Use où j’ai fini la soirée avec eux en backstage après le concert.

J’ai été également très honoré d’interviewer Texas, c’était impressionnant, surtout quand je me dis que je l’écoutais étant tout petit!

L’arrivée du RCT sur le port de Toulon pour le retour des 2 coupes était également un truc de fou ! J’ai eu accès au toit de la mairie d’honneur pour pouvoir suivre l’événement. C’est ce genre d’accès privilégiés qui te déconnectent de la réalité et te font te sentir unique.

Ce sont choses qu’on ne pourrait jamais vivre si on ne faisait pas ça. Mais le plus sympa reste surtout les trucs inattendus, ceux que tu ne peux pas prévoir et qui débouchent souvent sur de belles rencontres.

Y’a t’il alors un mauvais côté à exercer le métier de blogueur?

Le revers de la médaille est que l’on donne l’impression que nos vies sont parfaites, que tout est offert, gratuit alors que derrière il y a des heures ou des jours de travail. Il y a aussi le fait que les gens ne considèrent pas ça comme du boulot et en demandent toujours plus (gratuitement). Et aussi c’est que tu ne peux raconter que ce qui va et pas ce qui ne va pas (dans ta vie personnelle).

Un petit mot pour la fin?

Il y a 5 ans, j’étais contre Facebook et je n’avais même pas de compte. Aujourd’hui, c’est un peu lui qui me fait vivre. En 4 ans de blog, j’ai eu l’occasion de faire des tonnes de rencontres. Certaines sympas, d’autres moins. Il faut savoir faire le tri, savoir dire non et ne garder que le meilleur. Si on compte en vivre, il faut s’accrocher et ne pas avoir peur de faire des heures. Il n’est pas rare de se coucher très tard pour boucler un article ou une vidéo. Un blog doit avant tout être une passion. J’en vois trop qui se lancent là-dedans en se disant qu’ils auront tout gratuit, et voir disparaître leur blog au bout de quelques mois parce qu’ils n’avaient jamais imaginé le travail qu’il y a derrière…

La suite de l’histoire ? Elle dépend en partie de vous.

Suivez également Quentin sur sa page Facebook (lien ici), c’est juste hyper pratique pour avoir toute l’info locale et les bons plans sur l’aire toulonnaise.

Related Posts

No Comments

Si tu veux me laisser un petit mot ça fait toujours plaisir :)

%d blogueurs aiment cette page :